On entend souvent parler d’entrepreneuriat mais parlons aujourd’hui du fait d’avoir un job qui déchire sans pour autant qu’on en soit le patron!

Et oui ça y est, après une centaine d’envoie de cv et de lettres de motivations redondantes, une vingtaine d’entretiens pas vraiment concluant, et des jours à se tirer les cheveux, on a ENFIN un job, et pas des moindres : le job dont on rêvait depuis des lustres! Mais forcément, on se met la pression! Comment assurer ? Être au maximum de ses capacités ?

L’idéal pour que tout soit optimal c’est d’apprécier ses collègues, d’aimer l’entreprise et ce qu’elle représente, et pour finir d’adorer ses fonctions! C’est compliqué d’avoir un métier qui réunit ces trois points (ça l’est déjà de trouver un métier tout court) mais c’est possible et c’est ce que l’on doit viser. Adieu les collègues idiots qui nous démotivent de faire le chemin jusqu’au bureau, bye bye les fonctions qui sont en dessous de nos capacités et hasta la vista l’entreprise qui ne colle pas à nos valeurs éthiques.

 Une fois que vous avez le job de vos rêves, que les trois points cités plus hauts sont réunis et qu’en bonus il y aura un bon petit salaire à la fin du mois, voici quelques petits conseils pour être opérationnel(le) !

  1. L’entreprise tu feras évoluer : En effet nombreux sont ceux qui travaillent corps et âmes pour percevoir une promotion, un poste plus haut et c’en est même admirable mais ce n’est pas toujours concluant. Par contre, si vous travaillez pour l’entreprise, pour la faire évoluer, et parce que les projets vous tiennent réellement à coeur, vous arriverez à vous y mettre plus facilement et votre travail sera pertinent.
  2. Ta façon de travailler tu changeras : Rien ne sert de travailler sans pause, et de manière acharné pour finir épuisé le soir et sans apprécier le moment. Il faut laisser le cerveau respirer. L’idéal étant de faire 3 à 5 minutes de pauses toutes les 30 minutes (n’hésitez pas à mettre un chronomètre). Une pause agréable mais qui ne vous empêchera pas de reprendre. Pourquoi pas une petite pause lecture (de notre magazine par exemple!), ou une petite vidéo rapide inspirante. BREF : res-pi-rez.  Deuxième astuce à adopter dans sa nouvelle manière de travailler : Donner un temps de réalisation à chaque activités. Selon la loi de Parkinson « Une tâche augmente jusqu’à occuper entièrement le temps qui lui est affecté ». Si on se donne une journée pour écrire un article, effectivement, on va mettre une journée pour l’écrire. En revanche, si on a 5h pour l’écrire, on va avoir une approche plus efficace et finir l’article plus rapidement. C’est exactement comme lorsque, étudiant, on réussissait à boucler nos dissert et nos travaux, la veille de la deadline alors qu’on avait eu des mois pour les faire.. Prenez une à une les choses que vous devez faire dans la journée, estimez le temps de réalisation qui sera nécessaire pour chacun d’eux. Ensuite, faites le maximum pour respecter le timing que vous vous êtes donné. Vous pouvez aussi utiliser cette technique pour augmenter votre productivité.
  3. Une vraie pause déjeuner tu prendras. Il est important de faire un break dans la journée. Et déjeuner devant son ordinateur, sur son lieu de travail n’est pas un break. Sur le plan physique, un bon déjeuner c’est indispensable pour avoir de l’énergie. Mais attention, pas trop, sinon la fatigue due a la digestion prendra le dessus. Vous pouvez utiliser la pause déjeuner pour déjeuner avec vos collègues et faire plus ample connaissance. Mais le must du must : utiliser la pause pour décompresser, marcher, prendre l’air..
  4. Tes collègues tu observeras, la culture de l’entreprise, tu comprendras. Quels sont les attentes de vos collègues, de vos supérieurs ? Comment répondre à ces attentes ? Une des clés du succès dans le monde du travail réside de la compréhension rapide de la culture de l’entreprise. Il faut devenir une éponge à informations. La Mission : Décoder les codes de l’entreprise. Comment s’habillent les collègues ? Qui prend une pause ? Où et pendant combien de temps ? Les blagues fusent elles ou entend-on seulement les mouches voler ? Il est important de savoir tout ça, de manière à ne pas aller à contre courant des valeurs et habitudes que vous observerez. Posez des questions, s’il le faut.
  5. Tes qualités, tu démontreras. Lors de l’entretien, vous avez
    sûrement dû vanter vos compétences (normal), parler de vos qualités etc. Eh bien, maintenant, il faut que vous les leurs démontriez. Donnez vous pour mission de prouver les choses que vous vous êtes attribués (qualités de travail, compétences etc.). Si vous avez dit être une reine de l’organisation et que sur place, votre lieu de travail est sans dessus dessous ce n’est pas le top, par exemple. Il faut que ce que vous avez dis, devienne ce que vous faites/êtes
  6. Ton portfolio, tu avanceras. L’idéal lorsqu’on commence à travailler dans une entreprise, c’est de commencer de suite à garder une trace de son travail, de ses accomplissements, ses contributions importantes, les commentaires positifs. Gardez vos travaux de cotés, faites en une copie, et mettez les sur une clé. Soyez fière de participer à de nouveaux projets.

Et puis 7. De ta vie, tu profiteras.

Lire aussi : Comment tout savoir sur le métier de ses rêves ? 

Imani Mlanao

Après avoir étudié et travaillé dans le domaine de la communication, Imani décide de transformer son rêve de petite fille en vision : Créer un magazine papier et digital qui deviendrait l'accessoire indispensable des femmes qui veulent conquérir le monde. Le but ? Inspirer et accompagner les femmes dans la réalisation de leurs rêves, et dans leur propre cheminement personnel.

Pas encore de commentaires

Laisse un com!

Ton adresse email ne sera pas publiée.