Comment être optimiste lorsqu’on connait une baisse de motivation accrue et imprévisible ?

Durant cet article, je vais me prendre comme exemple. Pour faire un petit état des lieux assez concis, disons que la crise actuelle m’a fait perdre mon emploi dû à la fermeture de mon lieu de travail. Je serais donc en chômage partiel sur une durée indéterminée à l’heure où j’écris cet article. Ma situation est parfaite pour illustrer le sujet d’aujourd’hui.

En pleine bataille avec moi-même quand on m’en a informé, je me suis créée une dizaine de scénarios catastrophes pire les uns que les autres. Je vous passe les détails mais durant cette journée, j’ai dû faire trois crises d’anxiété et de panique. Je n’aime pas trop les changements brutaux et que je n’ai pas vu venir ou créé par moi-même.

Voilà, maintenant que le décor a été installé, passons aux choses sérieuses. Comment peut-on garder son optimisme et sa bonne humeur quand on ne sait pas de quoi sera fait demain, quand nos plans tombent à l’eau et quand on a plus le contrôle de notre vie ?

 

Alors premièrement, quoi qu’il arrive, à Good Girls Wild Soul nous sommes convaincus qu’on a toujours le contrôle. On a le contrôle SUR CE QU’ON DÉCIDE DE FAIRE ET COMMENT ON RÉAGIT face à un problème donné. Non, on n’a pas forcément créé le problème en question et quelque fois, on subit les conséquences avec les mains liées dans le dos.  Pour mon exemple, oui, je n’ai pas eu le contrôle sur la perte de mon emploi mais j’ai le choix sur comment je le vivrai. Vais-je pleurer toutes les larmes de mon corps et rester en pyjama toute la journée en espérant que mon employeur m’appelle pour m’informer que je peux recommencer à travailler ? Hell non ! Je décide plutôt de regarder toutes les opportunités que m’offre cette situation. Je vous vois venir : « Euh… opportunités ?? » Oui, vous avez très bien lu. Être dans cette situation m’offre beaucoup d’opportunité que je n’aurais surement pas vu et pu accomplir si les choses ne s’étaient pas passé comme tel.

Lire aussi : Arrêtez de vous trouver des excuses, pour ne pas réaliser vos rêves

Le mindset, en période difficile

C’est sûr que quand le changement vient d’avoir lieu, on ne peut pas sauter de joie. Dire le contraire serait mentir. Mais s’il y a bien une chose à prendre en habitude, c’est savoir rebondir dès qu’on obstacle se met sur notre chemin car ce n’est que cela, quelqu’en soit sa taille. Nous sommes toute fortes et si vous ne pensez pas l’être, c’est à vous de le changer. Tout dépend de vous et seulement vous. Si la vie vous envoie des citrons, faites-en une p***** de limonade. Quand un coup dur arrive, pleurez un bon coup et acceptez de ressentir ces émotions négatives un moment (peur, tristesse, angoisse…). Vous restez humaine et on doit toujours exprimer ses émotions. Sinon, elles s’accumulent, nous pourrissent doucement de l’intérieur et décident d’éclater pile au mauvais moment. On ne veut pas cela.

Alors notre stratégie, c’est d’accepter nos émotions pendant un moment : une heure, un jour ou une semaine. Ce qui déterminera la suite, c’est ce qui se passe juste après cette phase. Et maintenant, on fait quoi ? On relève la tête et on agit. Chaque problème à sa solution et s’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème. J’adore cette citation de Bob Marley parce qu’elle est tellement vrai et c’est exactement la mentalité qu’il nous faut à partir de ce moment.

Pour continuer avec mon exemple, j’ai perdu mon emploi mais qu’est-ce que je peux faire maintenant ? Il est quasiment sûr que personne ne cherche à recruter de suite (à part évidemment pour toutes les professions en santé et pour les grandes surfaces). Toutes les entreprises évitent les embauches et coûts supplémentaires donc chercher un autre emploi en tant que salarié n’est pas la solution la plus productive pour moi. Par contre, j’ai enfin le temps de me concentrer sur ces autres choses que j’ai mis sur le côté et que je tente de reprendre depuis un moment. L’écriture, la lecture, les formations, le e-commerce, le sport… Et c’est dans des moments comme ceux-ci qu’on voit qu’elles peuvent être rémunéré ou contribuer à un vrai projet derrière. Mais aussi faire un état des lieux de ma vie pour savoir si je me dirigeais réellement dans la bonne direction, si de base, j’étais heureuse et qu’est-ce que je peux améliorer. De votre côté également, il peut s’agir d’enfin vous pencher sur toutes ces projets entamés mais non terminés.

Être reconnaissant, en période difficile

période difficile

Même si on a l’impression qu’on ne peut pas réellement être reconnaissante dans la situation ou ressentir la moindre émotion positive, c’est l’une des clés essentielles dans notre parcours pour avancer. D’accord, votre situation actuelle craint un peu et aurait pu être mieux mais vous avez toujours plein de choses et pour venir au plus basiques, vous avez toujours vos sens, votre famille, vos amis et plein de choses. Ouvrez les yeux et observez autour de vous et regardez-vous, vous vous avez-vous-même et c’est un sacré cadeau. Beaucoup de personne ont perdu beaucoup plus que vous et sont toujours là. Non, on ne pleure pas sur notre sort, on relève la tête et on se remet debout.

De mon côté, j’ai toujours la mobilité et les fonctions de mon corps, j’ai toujours un toit sur ma tête et je m’aie moi pour gérer tout cela telle une Good Girl Wild Soul se doit de le faire. Je ne baisserai pas la tête et je ne me laisserai pas tomber pour ce contretemps et cet obstacle.

Faire avec la réalité, en période difficile

On ne vous demande pas de faire comme si tout va bien et d’avancer. On vous propose une approche plus réaliste : faire avec ce que vous avez.

Faisons un exercice simple : isolez-vous et prenez une feuille de papier. Écrivez maintenant votre situation exacte sans passer par 4 chemins.

Pour ma part : « Je suis en chômage partiel »

Maintenant énumérez toutes les conséquences et soucis qui en découle.

  • Je n’ai aucune donnée sur la date ou le montant exact de mon indemnisation mensuel
  • Est-ce que cela va impacter ma formation ?

Faites maintenant vos recherches pour trouver toutes les solutions et alternatives qui vous sont proposé.

Rappelez-vous qui vous voulez être et comment cette personne aurait gérer la situation. Si vous ne savez pas, imaginez comment les personnes que vous admirez l’auraient gérer. Personnellement, lorsque je suis dans une situation où je me retrouve perdue et je commence à prendre peur, j’imagine dans ma tête une réunion avec toutes les personnes importantes pour moi et les personnes qui m’inspirent. Ne vous moquez pas mais à cette table ronde se trouvent le Seigneur, ma mère, Olivia Pope et Beyonce. Je m’imagine une discussion pour trouver une solution à mon problème pour le gérer les plus intelligemment possible en respectant toutes différentes parties prenantes dans cette histoire. Le Seigneur représente pour moi la moralité, ma mère la justesse, Olivia Pope la gestion de mes émotions et la gestion de cette crise et Beyonce pour mettre en place cette solution avec élégance et pour son exécution. Je ne pense pas que Beyonce ou Olivia Pope auraient gentiment attendu que leur employeur leur redonne leur poste sans broncher. Elles auraient géré les problèmes par elles-mêmes en essayant de tirer partie au mieux de la situation.

Avancer quoi qu’il en coute, en période difficile

On ne va certainement pas attendre que les solutions se présentent à nous par magie. On va prendre notre courage à deux mains et gérer les choses avec intelligence et courage. Faire un, voire DES plans sur toutes les possibilités qui nous intéressent. Faire l’inventaire de tous les problèmes pouvant en découdre et toutes les solutions qu’on pourra mettre en place. On ne sera pas passive mais active. Make it happen.

Alors, prête à avancer ?

Allison Arethas

En parallèle de son master en marketing digital et de son poste de responsable e-commerce, Allison utilise sa plume pour rédiger des articles qui lui tiennent à cœur pour le magazine. Le développement personnel et financier sont ses sujets favoris. Passionnée par les voyages, elle s’inspire des différentes cultures. Son but ? En apprendre plus sur elle-même et être toujours plus ouverte d'esprit.

3 Commentaires

Laisse un com!

Ton adresse email ne sera pas publiée.