personne

Comment sortir d’une relation toxique (exclu du mag)

Le numéro 8 est sur le thème des émotions, dedans nous abordons les sentiments et les relations humaines, en essayant de vous donner les clés pour avancer, et mieux appréhender vos liens les uns avec les autres.  En exclusivité, en voici un extrait. Un article qui peut vous aider à mettre un terme aux relations qui vous sont néfastes.


Nous sommes assaillis de conseils pour détoxifier son organisme. Moi, j’aimerais vous donner des conseils pour détoxifier quelque chose que j’estime être encore plus important que l’organisme : vos relations.

Cet article n’a pas pour vocation de vous convaincre, mais de vous donner quelques clés pour vous sortir de ces différentes relations nuisibles. Cela dit, je ne vous rappellerai qu’une seule donnée qui, moi, me décide toujours à m’éloigner des personnes toxiques : « Vous êtes la somme des cinq personnes que vous côtoyez le plus. Choisissez-les bien ! ». Toutes les personnes que vous comptez parmi vos connaissances ont un impact sur votre vie et vous modulent. Si vous vous entourez de personnes qui sont l’exact opposé de la personne que vous voulez être, vous pouvez être sûres et certaines que vous n’atteindrez jamais cet idéal. Et toute personne de votre entourage qui vous apporte du négatif vous éloigne de cet idéal.

Mais, dans les faits, ce n’est pas si simple de s’éloigner de ces personnes. Parce que, bien souvent, nous y sommes attachées ou tout du moins habituées. Parfois, c’est un véritable exercice de force mentale. Et notre force mentale est déjà régulièrement mise à l’épreuve au quotidien.

Alors voici quelques petits conseils que j’applique moi-même :

1. Listez (mentalement ou par écrit, selon ce qui vous convient le mieux) ce que cette personne vous apporte de bien et ce qu’elle vous apporte de négatif. Oui, oui, il s’agit bien d’un tableau des + et des -. Que voulez-vous, c’est efficace ! Regardez si les bénéfices des + surpassent les difficultés que les – vous infligent.

2. Commencez toujours par expliquer à la personne concernée ce que vous ressentez et comment elle peut améliorer cela. Si vous estimez qu’il est impossible de lui en parler à cause de sa réaction, dites-vous que cela doit renforcer votre idée que cette personne est toxique. Si la personne prend en considération ce que vous lui expliquez, alors, laissez-lui le temps nécessaire pour pouvoir s’améliorer.

3. Si malgré diverses discussions la personne ne change pas, acceptez la situation. Cela constitue la partie la plus difficile du processus. Acceptez que cette personne soit comme elle est et que cela ne vous amène pas de positif dans votre vie. Vous devez comprendre que cela ne signifie pas que cette personne est mauvaise ou moins bien que vous. Cela signifie juste que vous êtes des personnes différentes et que vos différences vous nuisent plus qu’elles vous nourrissent.

On a souvent l’impression qu’il y a quelque chose de hautain, de narcissique dans le fait de dire que quelqu’un n’est pas bon pour vous. Mais ça ne l’est en rien. Il s’agit souvent de clarté d’esprit et de réalisme. L’eau n’est pas meilleure que le vinaigre. Mais si vous arrosez une plante avec du vinaigre, elle sera abîmée. Et si vous espérez faire partir le calcaire avec de l’eau, vous n’allez qu’empirer la situation. C’est la même chose pour vous. Tout le monde a des besoins différents. Acceptez les vôtres et faites votre possible pour y subvenir.

4. Allez-y progressivement ! Il peut être compliqué de couper les liens directement avec une personne. Même si parfois ce serait la meilleure solution, elle risque d’être douloureuse et de vous blesser davantage. À la place, éloignez-vous de cette personne petit à petit. Commencez par faire moins de choses avec elle, confiez-vous moins, ne la mettez plus dans vos priorités. Faites de vous une priorité plutôt !

5. Essayez de rencontrer d’autres personnes. Loin de moi l’idée de vous encourager à créer des « relations pansements ». Le but ici est plus de vous montrer que le monde est vaste et qu’il existe forcément une ou plusieurs personnes qui vous conviendront mieux. De plus, il est inutile de vous forcer à attendre un laps de temps avant de faire de nouvelles rencontres si vous avez le cœur à en faire.

6. Écoutez-vous ! Ne sortez pas de vos principes et valeurs. S’il est important pour vous de dire à la personne concernée que vous décidez de mettre un terme à la relation, faites-le. Si vous souhaitez lui dire que vous serez là pour elle en cas de problème malgré tout, faites-le. Si au contraire, vous ne ressentez pas ces besoins, alors ne le faites pas. Vos besoins sont  légitimes, quels qu’ils soient. Essayez juste de rester le plus bienveillant possible avec les autres et avec vous-même.

Je terminerai juste en vous rappelant qu’il arrive que nous soyons la personne toxique pour quelqu’un d’autre. Si vous vous en rendez compte d’une manière ou d’une autre et que la relation compte pour vous et vous apporte de jolies choses dans votre vie, faites de votre mieux pour agir comme vous aimeriez qu’on agisse pour vous. Souvent, nous voulons bien faire, et il nous est difficile d’accepter que malgré cela nous puissions nuire à quelqu’un que nous aimons. Mais apprenons à accorder moins de crédit à notre fierté qu’à nos relations les plus précieuses. Voyez cela comme ceci :

 

Pour vous procurer le magazine numéro 8 – Émotions, et lire cette édition, cliquez ici. 

Manon est une jeune femme belge passionnée d’écriture depuis son enfance. Elle dit toujours que ce n’est pas qu’elle aime écrire, mais qu’elle en a besoin pour sa survie. Elle cherche la beauté dans tout ce qu’il y a dans ce monde. Elle étudie la communication mais rêve aussi d’ouvrir un jour un tea room ou une galerie d’art.

Post a Comment

You don't have permission to register