Dans le numéro 2 Échouer c’est Réussir, on aborde l’échec sous forme de tremplin pour accéder à nos rêves  (car l’échec ce n’est rien que ça : une manière de nous recentrer, et une manière de réussir). C’est la ligne directrice de cette édition, et on a décidé de vous en partager un extrait, en exclusivité sur le webzine ! Si cela vous donne envie d’en lire plus, vous pouvez acheter le numéro en question, ici !

Voici donc les 6 points, pour tirer profit de vos échecs et apprendre de vos erreurs  : 

Accepter le fait que les choses ne se soient pas passées comme on le voulait, comme on l’attendait. Souvent, on donne beaucoup de valeur à cet « échec » parce qu’on reste trop attaché à l’idée de ce qu’on voulait qu’il se passe. Les choses ne se sont pas passées comme ça. Il faut l’accepter.

Comprendre que c’était inévitable et « bienveillant » et changer son rapport à l’échec. Vous devez prendre l’échec pour ce qu’il est : un ami. En effet, il est impossible de réussir tant qu’on n’a pas connu un certain échec. L’échec vous en apprend plus sur vos méthodes et sur votre stratégie. Sans lui, vous ne saurez jamais quels sont vos points faibles, et comment vous en servir pour avancer dans la vie… Vous devez apprendre à vous en servir. C’est le travail le plus difficile et le plus concluant, celui qui va vous aider : ne plus voir vos choix comme des erreurs mais comme des apprentissages et comme le moyen d’arriver à la réussite.

Prendre du recul, faire une rétrospective sur sa vie. Redéfinir la victoire. Est-ce qu’il y a une seule manière de réussir ? Est-ce qu’emprunter un chemin différent, c’est forcément échouer ? Est-ce que d’une certaine manière vous n’avez pas réussi ? Exemple : une relation amoureuse qui ne fonctionne pas est-elle forcément un échec ? Ou peut-être avez-vous enfin réussi à sortir de cette relation qui finalement ne vous faisait pas du bien. Peut-être avez vous réussi à vous sentir apaisée, seule ? N’était-ce donc pas une réussite ? Vous pouvez redéfinir la victoire dans toute les situations, qu’elles soient personnelles ou professionnelles.

Connaitre le « pourquoi » de l’échec. Qu’est-ce qui a provoqué cet échec ? D’où cela vient-il, et comment à l’avenir puis-je l’éviter ? Pour que ça serve de leçon et d’expérience, il faut que vous fassiez le point sur ce qui n’a pas fonctionné et que vous réfléchissiez dessus afin de savoir comment faire pour que cette erreur ne se réitère pas. Posez-vous les bonnes questions. Redéfinissez vos objectifs à l’aide des leçons tirées.

Changer. De point de vue, de perspective, de manière d’agir et de penser. Vous avez l’occasion de faire les choses de manière différente, et peut-être d’une meilleure manière. Sachez que vous devez absolument procéder de façon méthodique en modifiant votre façon de penser ET d’agir. Dans les faits, un échec laisse penser que vous avez développé des habitudes qui concourent à vous compliquer la tâche. Adoptez un autre mode de vie, de pensée et repartez à l’action. Faites le premier pas vers la victoire, dans une autre  direction que celle que vous avez prise auparavant.

Se visualiser en train de réussir. Touchez du doigt ce que dont vous rêvez tant. Visualisez-vous en train de prendre le chemin que vous devez prendre. Imaginez votre réussite. Que ressentiriez-vous si vous réussissiez ? Comment seriez-vous habillés ? Mettez-vous dans l’état d’esprit dans lequel vous pensez être lorsque vous réussirez. Et agissez comme si vous aviez déjà réussi. Vous connaissez la loi de l’attraction ? C’est le principe : vous visualisez ce que vous voulez pour l’obtenir, ainsi vous l’obtenez.

 

Lire aussi : 3 raisons de ne plus complexer, exclu du numéro 1 – S’inventer

Acheter le numéro 2 – Échouer c’est réussir

 

Imani Mlanao

Après avoir étudié et travaillé dans le domaine de la communication, Imani décide de transformer son rêve de petite fille en vision : Créer un magazine papier et digital qui deviendrait l'accessoire indispensable des femmes qui veulent conquérir le monde. Le but ? Inspirer et accompagner les femmes dans la réalisation de leurs rêves, et dans leur propre cheminement personnel.

Pas encore de commentaires

Laisse un com!

Ton adresse email ne sera pas publiée.