Oyé, oyé !
Comme tu peux le voir, le site se refait une beauté ! En attendant qu'il soit fin prêt, seul le webzine est disponible. Tu ne peux donc pas pour le moment accéder à la boutique ! Si tu veux être avertie lorsque tu pourras de nouveau commander, inscris-toi à la Wild Letter ici :

    Dans les coulisses de la création d’une marque de mode

    « Petite Romance co. » est née sur mes cahiers d’étudiantes le 29 avril 2021. Les premières idées se sont posées sur les lignes, les premières couleurs et inspirations. Cela va faire un an que je me suis lancée dans l’aventure de l’entrepreneuriat et je suis heureuse aujourd’hui d’annoncer la sortie de la première collection de « Petite Romance co. » pour la rentrée 2022.

    Au mois de juillet 2021, après des premiers moodboards, j’ai fait la rencontre de Soumeia (@Harasenemia sur Instagram), styliste et modéliste parisienne indépendante. Nous nous sommes rencontrées sur Paris à une terrasse, entre des thés glacés. Je lui ai parlé de mon projet, de ce « saut dans le vide » que je faisais à 21 ans, de me lancer dans la création d’une première collection. Soumeia m’a directement mise en confiance et ses valeurs humaines et professionnelles m’ont conquises.

    Deux femmes en free-lance autour d’un nouveau projet « Petite Romance co. ». L’aventure commence.

    marque

    Le mois de juillet a été pour moi un travail de recherche sur le design, la qualité que je souhaite pour ma première collection, quel type de produit, quel type de coupe ? Je suis à ce moment sur Montpellier dans l’appartement d’une amie. Le ventilateur allumé par la chaleur d’été, je fais quelques esquisses de silhouettes sur le bureau. Mon café fume à côté de ma plume et les tasses s’accumulent côte à côte. Je ne suis pas bonne dessinatrice, mais j’essaye de détailler au mieux ce que je désire pour que Soumeia puisse le retravailler. Nous correspondons par téléphone, je lui envoie mes idées pour affiner mon projet jusqu’à ma prochaine venue sur Paris.

    Nous nous donnons rendez-vous fin août 2021 pour la visite des premiers partenaires fournisseurs sur Paris et tout s’enchaîne assez vite. Je découvre les ateliers, les personnes qui y travaillent, la réalisation de vêtements, les manières de coudre. Un monde qui m’était encore inconnu jusqu’à présent.

    Cela me convainc de continuer dans cet univers créatif passionnant. J’accorde une importance particulière à la transparence de la marque. Tout est créé à Paris, tout est pensé dans le sud de la France. C’est pourquoi j’ai décidé de travailler avec Soumeia, car elle était dans la même vison d’éthique que moi. « Petite Romance co. » c’est la garantie d’une qualité made In France. C’est pourquoi j’ai choisi de dévoiler par chapitre l’évolution de la marque (les ateliers, les retouches, la recherche des accessoires).

    Soumeia m’appelle en décembre 2021 et me dit que le premier prototype est prêt. Je suis si heureuse, mais je ne réalise pas encore. Je pars pour Paris début janvier et tout s’enchaîne très vite. Nous nous retrouvons à l’atelier avec également, Florent – @vintagedigital – (le photographe et directeur artistique de la collection) et Marie – @niemesa – (la première mannequin des essais de Petite Romance co.). Je découvre le prototype porté, un ensemble : jupe et blazer, celui que j’ai imaginé et que ma styliste a rendu réel. J’étais fière de me dire que la marque évoluait petit à petit et que tout devenait concret. Nous avons retravaillé les détails, pris des mesures, glissé des aiguilles entre le tissu.

    Le premier prototype n’est jamais parfait, mais nous avons déjà une bonne base qui permet d’améliorer davantage la coupe. Je retourne à Paris pour contrôler la qualité du tissu et choisir les doublures à intégrer lors du salon Première Vision.

    Pour suivre la suite de nos aventures, je vous laisse aller voir le instagram  @petiteromanceco où vous verrez tout le développement de la marque en images.

    Immergez-vous dans l’univers de la marque via le site internet : petiteromanceco.com

    Avec amour,

    Lire aussi : Journal d’une rédactrice en chef

    En parallèle d’une troisième année d’alternance en Bachelor en communication webmarketing, et de son poste de free-lance en Community manager, Mai-anh est la fondatrice de « Petite Romance co. » et présidente de l’association Sao Mai (association à but non lucrative pour l’éducation des orphelins de Go Vap à Ho-Chi-Minh au Vietnam). Pour sa marque engagée et made in France, elle s’inspire de ses passions : le romantisme, les années 60, et la poésie.

    Post a Comment

    You don't have permission to register