Etre femme, mère et militaire c’est possible !

Le métier de militaire est souvent associé à un métier masculin, on oublie souvent que de nombreuses femmes enfilent elles aussi l’uniforme chaque jour pour défendre le pays.

Nous avons rencontré Kareen (c’est un nom inventé pour lui permettre de garder son anonymat), militaire depuis plus de 10 ans, mère de 3 enfants et surtout femme. À travers cette interview elle nous plonge au cœur de son métier qui n’est pas toujours évident, surtout en tant que femme. 

 

Interview

 

Quel est ton parcours scolaire et professionnel ?

J’ai d’abord fait un Bac STT compta gestion, puis un BTS option assistante de gestion et de là je me suis trouvé un emploi durant 3 ans. Une fois que mon contrat touchait à sa fin c’est par le biais de connaissances que j’ai appris que l’armée recrutait. J’ai donc fini par postuler en tant qu’assistante de gestion dans les ressources humaines de l’armée.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

J’ai choisi ce métier, parce que comme je l’ai dit dans la question précédente, quand mon emploi arrivait à la fin du contrat, des collègues m’ont parlé du fait que l’armée recrutait, j’ai saisis l’occasion et je me suis dis pourquoi pas ? Ensuite, j’aime beaucoup les valeurs que véhicule ce métier . 

Peux-tu nous en dire plus sur les valeurs que véhicule ce métier selon toi ?

Les valeurs dans l’armée sont selon moi le respect, le courage et l’esprit d’équipe.

Est-ce que tu aimes ton travail ? Pourquoi ?

Oui, j’aime mon métier, sinon je ne serais pas restée aussi longtemps. J’aime ce que je fais, j’aime les valeurs qu’il m’apporte, il m’a aussi appris à avoir une certaine capacité d’adaptation, à découvrir d’autres régions !

Les femmes sont-elles bien intégrées dans le monde de l’armée ?

Oui et non, je pense que c’est en pleine évolution même s’il est vrai qu’il n’y a pas de totale égalité entre les genres. L’armée reste quand même un métier majoritairement masculin de part le nombre important d’hommes qui s’inscrivent dans l’armée. 

militaire

Penses-tu qu’un jour il y aura une égalité des genres dans ce milieu ? Penses-tu qu’il sera toujours perçu comme un métier “masculin” ?

Franchement je ne pense pas. Je pense qu’on percevra toujours ce métier comme un métier “masculin”, parce qu’on associe le métier de militaire à un métier nécessitant d’importantes capacités physiques d’où ce côté “masculin”.

As-tu durant ta carrière été victime ou témoin de parole ou d’acte sexiste ?

Victime non, mais témoin oui, il arrive que certains hommes aient des paroles sexistes qu’ils emploient sur le ton de l’humour. 

Peux-tu me donner un exemple de paroles sexistes, est-ce que c’est quelque chose qui te choque ou bien tu fais avec malgré tout ?

Souvent ils disent que “ le métier de militaire ça n’a pas de sexe”, bien sûr que cela m’agace après on fait avec. Et puis le fait d’être une femme militaire leur prouve chaque jour qu’on peut aussi bien être une femme militaire et aussi bien s’en sortir qu’un homme et qu’il est possible de travailler ensemble en toute égalité.

Est-ce que tu as l’impression de devoir t’imposer en tant que femme (plus qu’un homme aurait à le faire dans ce métier) ?

Personnellement, non je ne trouve pas. Je pense qu’il n’y a pas à s’imposer en tant que femme. Après l’armée en elle-même est un milieu déjà très hiérarchisé en fonction d’où on se place dans la hiérarchie.

Que représente la féminité pour toi ? Est-ce que tu penses que c’est contradictoire d’être femme et militaire ? A ton avis d’où vient cette idée ?

C’est compliqué, pour moi la féminité c’est la globalité d’une femme, c’est tout: les courbes, la tenue, la façon de s’habiller… Non être femme et militaire ce n’est pas contradictoire, je suis moi-même militaire et féminine. Après évidemment il faut savoir scinder les deux, quand on est au travail, on est au travail et quand on est à l’extérieur on est à l’extérieur mais il est impossible d’étaler sa “féminité” au travail. Les gens associent parfois la féminité à la fragilité, d’où le fait que pour eux, être militaire et féminine n’est pas possible. 

As-tu des restrictions particulières dans ce métier en tant que militaire ou en tant que femme ?

Non, pas des restrictions en tant que femme mais plus des restrictions en tant que militaire. Notamment par le code vestimentaire à respecter,  ce qui est normal et pareil pour les métiers des forces de l’ordre qui sont des métiers avec certains cadres à respecter. 

Comment parviens-tu à conjuguer une vie de femme, militaire et de maman ?

Comme je l’ai évoqué tout à l’heure, il faut parvenir à scinder chaque “rôle”. Quand on est au travail on est la femme militaire, avec les enfants on est la maman et quand on est à l’extérieur on est la femme. Autant les rôles de maman et de femme fonctionnent bien ensemble mais quand on est militaire il faut aussi savoir se détacher de ces rôles. Le rôle de maman militaire est plus complexe parce qu’il faut être disponible, mais après quand on arrive à s’organiser on arrive à conjuguer tout cela. 

 

Pourquoi ce métier te demande d’être disponible ?

Je dois être disponible tout le temps, parce que je suis souvent sollicitée et il arrive parfois que je doive être appelée en cas de besoin.

Comment tes enfants, tes proches réagissent face à ton métier ?

Cela dépend, les réactions sont différentes en fonction des personnes. Les parents eux sont plus partagés entre le fait qu’ils sont fiers de mon métier mais ils sont aussi un peu inquiets. Mes amis reviennent souvent sur les clichés, sur le fait qu’une “femme c’est peu commun dans l’armée”, ils sont plus intrigués. Et les enfants n’ont pas trop le choix, ce qui est difficile pour eux c’est les déménagements récurrents mais ils ont l’air assez admiratifs, notamment quand je porte mes uniformes.

Est-ce que ton métier a une influence dans ta vie personnelle ?

Oui, forcément on voit les choses plus différemment, ce qui est assez dur à expliquer. On acquiert une certaine capacité d’adaptation que notre métier nous impose un peu comme je l’ai dit précédemment. Mais au sein de l’éducation des enfants je ne pense pas, j’ai éduqué mes enfants comme je le ressentais. Et je n’ai pas instauré de discipline militaire, je ne me sers pas de l’autorité du travail comme une méthode éducative.

 

Pas encore de commentaires

Laisse un com!

Ton adresse email ne sera pas publiée.