Il était une fois… Elyconia

Aujourd’hui, on vous partage l’histoire de Elyconia. Découvrez cet univers solidaire, créatif & passionnant, celui de Sophie qui a eu envie de mettre en valeur le talent des femmes colombiennes, et créer des bijoux artisanaux qui mêlent tradition et originalité.

I. L’histoire d’un coup de foudre entre une femme et un pays

Les confidences de Sophie ♡

Comment et pourquoi es-tu tombée amoureuse de la Colombie ?

Avant de tomber amoureuse de la Colombie, je suis tombée amoureuse d’un Colombien avec qui j’ai voyagé dès les premiers jours où je suis arrivée. Du coup, j’ai eu l’énorme chance de découvrir ce pays avec un parfait guide à mes côtés. Suite à ce premier voyage de 2 mois, je suis rentrée en France pour quelques semaines mais je suis revenue.

Ce qui me touche en Colombie, c’est avant tout cette légèreté ambiante. Il y a toujours un air, une odeur de nonchalance, de fêtes. Les couleurs dans les rues, la végétation luxuriante dans les campagnes et dans la nature, les bruits, les odeurs… La diversité des lieux, des cultures (afros, indigènes, européennes) mais aussi la complexité de La Colombie et son coté paradoxal : malgré cet air de fête et de légèreté, les gens restent marqués par un passé (et présent) politique tumultueux et complexe. Petit à petit , j’ai rencontré des jeunes artistes alternatifs, intégré des collectifs de créateurs, et j’ai construit de véritables et sincères amitiés.

Comment l’aventure Elyconia a commencé ?

J’ai rencontré Jacinta et son groupe de femmes tisserandes et je leur ai demandé si elle voulait collaborer avec moi car j’étais fascinée par leur travail. Elles m’ont dit qu’elles adoreraient car elles cherchaient, elles aussi, quelqu’un de créatif et styliste pour se développer, quelqu’un pour les aider de leur côté.

II. Des valeurs humaines comme moteur du projet

La créatrice de Elyconia collabore avec des femmes passionnées et créatives issues d’associations, de communautés ou d’entreprises collaboratives. Tout se passe au feeling. Sophie rencontre les artisanes, elle va directement à la rencontre de ces femmes, dans leurs villages, ou lors de salons de l’artisanat.

« Les artisans sont de plus en plus habitués à travailler avec des designers ou des marques car ils ont compris que leur travail était bien mis en valeur, ils sont fier d’aller de l’avant et de se surpasser dans des challenges créatifs qui nécessitent leur savoir-faire et technicité. (…) Je vais directement à leur rencontre, on sympathise, je prends leur contact et je fais quelques photos. Je les recontacte quelques semaines après et je me rends directement dans leur village et chez eux. C’est comme ça que j’ai voyagé, parcouru et connu beaucoup d’endroits différents en Colombie aussi ! (…) De là, ils me font découvrir leurs coutumes, leur lieu de travail, ils me présentent leurs équipes… Parfois je reste 1 ou 2 jours, parfois la semaine ! Et puis certain.e.s deviennent de vrai.e. s, grand.e.s amies avec qui nous avons une connexion émotionnelle »

“Nous avons mis 2 ou 3 mois pour faire les premiers prototypes et apprendre à travailler ensemble, se connaitre … car c’est avant tout un échange humain, un ressenti émotionnel et une confiance mutuelle les unes envers les autres avant de pouvoir vraiment se lâcher totalement ! »

Derrière Elyconia, il y a une sincère volonté d’apporter aux femmes colombiennes plus de visibilité et donner plus de valeur à leur travail. L’objectif de Sophie est de développer et faire perdurer l’activité, afin de leur assurer un revenu fixe chaque mois pour que ces artisanes puissent s’émanciper socialement et appuyer économiquement leur famille.

II. Du papier à la réalité : le processus créatif

« Quelle joie de voir les créations passer du papier à la réalité ! Chaque nouvelle idée et chaque dessin est un challenge qui permet de développer de nouvelles techniques et affronter de nouvelles problématiques. »

La collection de sac et pochette est le fruit d’une collaboration avec l’association De Manos Silviana issue des communautés Misak et Nasa de Silvia-Cauca. Des sacs et pochettes en laine vierge et naturelle de brebis lavée sans produits chimiques, et filée selon un processus ancestral puis crochetée par les artisanes. Un travail de précision, de patience et dextérité inouïe, 100% fait-main : Il faut compter environ cinq jours (processus global) pour réaliser une pochette et une dizaine pour un sac. Chaque point est soigneusement compté pour respecter les mesures au millimètre près et les graphismes naissant grâce au jeu de couleur.

De la rencontre entre Sophie et Doris, femme issue de la communauté KAMËNTSA dans le Putumayo, est née une autre collaboration ! Elles élaborent les objets et travaillent un design contemporain ensemble, en valorisant les significations de la communauté : les symboles et les couleurs racontent l’histoire des traditions et codes ancestraux. Le tissage est réalisé par Doris et son groupe d’artisanes en tissage en Guanga : Une technique traditionnelle et manuelle de tissage avec un métier à tisser vertical. Avec cette collection, Sophie va plus loin dans la collaboration car les créations résultent de la rencontre de leur deux cultures, leur deux visions, leur deux savoirs : un processus de Co-création globale. Doris réalise également pour Elyconia, une mini collection de boucles d’oreilles en tissage de perles. En effet, les parures en perles sont également un artisanat traditionnel et un savoir-faire important de la communauté de Doris.

Pour en savoir plus sur l’histoire des collaborations entre les artisanes et Sophie, cliquez ici.

“Je suis amoureuse des textiles, broderies, de la Mode, des vêtements, des objets depuis toujours car j’ai fait mes études en design de Mode puis j’ai travaillé au sein d’un atelier dans une grande maison de couture à Paris en tant que coordinatrice de collection. J’adore les couleurs, les textures, et j’adore me faire et me sentir belle tous les jours !

Vous aussi, entrez dans l’univers Elyconia, et faites vous plaisir dans cette jolie boutique. Elyconia c’est LA marque qui donne envie de s’embellir que ce soit de l’extérieur comme de l’intérieur.  Lorsqu’on achète chez Elyconia, en plus d’avoir des pièces uniques, on prend part à une histoire, à un rêve, celui de plusieurs femmes passionnées, travaillant mains dans la mains.

NOTRE SÉLECTION BIJOUX ELYCONIA

Imani Mlanao

Après avoir étudié et travaillé dans le domaine de la communication, Imani décide de transformer son rêve de petite fille en vision : Créer un magazine papier et digital qui deviendrait l'accessoire indispensable des femmes qui veulent conquérir le monde. Le but ? Inspirer et accompagner les femmes dans la réalisation de leurs rêves, et dans leur propre cheminement personnel.

Pas encore de commentaires

Laisse un com!

Ton adresse email ne sera pas publiée.