Il arrive parfois qu’on laisse les autres nous marcher dessus. Soit par manque de confiance, soit par habitude (dû généralement à nos croyances limitantes). Comment sortir de ce cercle vicieux et devenir sa priorité ? Comment savoir dire non et penser à son développement personnel avant celui des autres ? 

Cela ne fait pas de vous une personne égoïste

Devenir sa propre priorité ne signifie pas être sa SEULE priorité : plusieurs personnes et choses sont importantes dans vos vies : vos enfants (si vous en avez), vos parents, votre entreprise ou travail. Cependant, si vous ne savez pas dire non quand vous en avez envie ou besoin, vous serez malheureuse sur le long terme.

Être sa propre priorité signifie savoir prendre du temps pour soi quand on en a envie et surtout quand on en a besoin. Comment carburer dans les autres domaines de votre vie si vous ne prenez pas soin de vous physiquement et surtout mentalement ? Vous ne donnerez qu’une fine partie de vous à chaque fois.

Apprenez à dire non

Votre collègue veut aller boire un verre après le boulot alors que vous êtes fatiguée ou n’avez simplement pas envie ? Dites NON.

Votre enfant veut acheter un énième petit jouet qu’il n’utilisera pas ? Dites NON.

Votre ami vous demande de l’argent alors que vous savez que ça mettra une pagaille dans vos finances du mois ? Dites NON.

Vous avez compris le message. Dire oui constamment ne fait pas de vous une personne gentille, mais une personne sur qui on peut constamment marcher. Dire non de temps en temps ne fait pas de vous une personne égoïste ou méchante, mais une personne responsable d’elle-même et de son bien-être. Si vous lisez cet article, c’est surement parce que cette situation vous rend un peu le vie dure.

Connaissez-vous vous-même suffisamment pour savoir vos limites ? Si vous ne connaissez pas vos limites, demandez-vous simplement ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. Quand on vous propose ou demande quelque chose, posez vous la question de savoir si vous en avez réellement ENVIE. Non ? Alors vous avez la réponse.

Lire aussi : 3 techniques pour devenir la personne que vous voulez être

Personnellement, pour être certaine que mes amis et ma famille ne le prenne pas mal, j’ai simplement pris le temps de leur expliquer clairement quelles étaient mes limites, quelles sont mes priorités et quelles activités ne m’intéressent absolument pas.

Par exemple : je n’ai pas honte de dire à mes amis que je n’aime pas particulièrement aller en boite, mais que, par contre, j’adore les soirées tranquilles entre amis devant un film et une pizza où on peut se raconter nos vies et débattre sur des sujets intéressants. Ils savent aujourd’hui que ma priorité, actuellement, est ma carrière, le développement de mes compétences et mon bien-être (8,5H de sommeil, passer du temps seule…). Je n’ai rien contre eux, je suis à un tournant de ma vie où j’ai besoin d’avancer vite pour vivre selon mes propres termes. Maintenant, cela constitue un vrai gain de temps pour tout le monde de savoir cela et du coup, je ne reçois plus de propositions de sorties en boite!

Votre temps vaut autant que celui des autres. Vos responsabilités valent autant que celles des autres. Et vos envies valent autant que celles des autres. Sachez dire non quand vous ne voulez pas et assumez-le la tête haute.

Votre amie veut aller en boite demain soir alors que vous avez passé une longue semaine et vous préférez vous relaxer et avoir une bonne nuit de sommeil ? Expliquez-lui votre situation. Si elle insiste, faites-en sorte qu’elle comprenne que c’est vous qui décidez de ce que vous faites de votre temps.

Lire aussi : 3 raisons de ne plus complexer

La méthode pour respecter votre ordre de priorité

Votre premier travail sera d’établir votre liste de priorité. Elle n’est pas définitive, ne vous inquiétez pas. Elle est ajustable à votre vie et circonstances. Elle peut être modifiée tous les mois. Sachant que l’exemple est mieux que la théorie, je partagerai avec vous MA liste de priorités.

Exemple : mois de novembre

Ce sont mes priorités actuelles. Cet ordre doit être respecté pour que je sois heureuse. Le sommeil et le sport me permettent de me sentir bien dans ma peau. Ensuite, je pourrais voir ma famille et mes amis en étant totalement à l’aise et éviter les “tu as l’air un peu fatiguée” si agréable de tata et tonton.

Vous n’avez besoin de montrer cette liste à personne et surtout vous n’avez pas à vous justifier. Vous seule connaissez vos besoins.

Petit aparté : Je vous montre la mienne pour que vous compreniez que chaque personne à sa liste de priorité, et ça, qu’elle le sache ou non. Chaque fois qu’une personne dit oui et non à une activité, il s’agit d’une indication de la priorité qu’à cette activité dans sa vie. Si une personne vous dit qu’elle ne peut pas/ne veut pas faire quelque chose, c’est simplement que cette chose n’est pas plus importante pour elle que la chose qu’elle préfère faire à la place Apprenez à ne pas le prendre contre vous. La plupart du temps, ce n’est pas qu’elle n’y accorde aucune importance, mais qu’elle est à une période de sa vie différente de la votre. Cela ne fait pas d’elle une personne égoïste. À vous de savoir si cela vous va ou si vous préférez vous éloigner, car vous avez besoin de partager les mêmes priorités que vos amis. Bref, revenons à nos moutons.

Votre routine bien-être

Pour faire de vous votre priorité, rien de tel que de créer une self care routine/routine de soin. De cette façon, vous saurez quand vous êtes occupés et quand vous êtes libres pour les autres. Ce moment sera dédié à votre santé mentale et physique.

Vous pouvez prendre soin de vous avec un bon bain, une musique douce, faire des masques et allumer des bougies mais vous pouvez aussi simplement accorder du temps à vos hobbies oubliées (écriture, lecture, chant, musique…) ou encore coucher vos pensées, ressentis ou rêves sur papier afin de relâcher la pression. Prendre soin de soi n’est pas uniquement s’acheter un bain moussant Lush à 20€. Prendre soin de soi, c’est aussi prendre le temps de pleurer si on en a besoin ou chanter à tue tête si l’envie nous prend.

Cette routine vous permettra de vous donner le temps pour les choses que vous souhaitez mettre en place dans votre vie. Vous aurez enfin le temps d’accorder plus de temps à votre religion, de mettre du vernis en regardant votre série préférée, de relire ce bouquin qui vous passionne tant, enfin bref tout et n’importe quoi, tant que ça correspond à VOS envies. 

Alors, prêtes à penser un peu plus à vous ?

Lire aussi : Comment faire face à un conflit ?

Allison Arethas

En parallèle de son master en marketing digital et de son poste de responsable e-commerce, Allison utilise sa plume pour rédiger des articles qui lui tiennent à cœur pour le magazine. Le développement personnel et financier sont ses sujets favoris. Passionnée par les voyages, elle s’inspire des différentes cultures. Son but ? En apprendre plus sur elle-même et être toujours plus ouverte d'esprit.

2 Commentaires

Laisse un com!

Ton adresse email ne sera pas publiée.